Les genres de personnalité

Introduction

Il existe plusieurs théories rattachées aux différents types de personnalité. Cet article aborde l’une d’elles, celle de Taibi Kahler, récompensé par le prix scientifique Eric Berne en 1977.

Taibi Kahler, docteur en psychologie au cours des années mille neuf cent soixante-dix qui, à travers ses travaux, créa un outil qui se nomme « Process Communication Model ». Celui-ci est un support pour comprendre et déterminer son trait de personnalité prédominant parmi les six existants :

  • empathique
  • travaillomane
  • persévérant
  • rêveur
  • rebelle
  • promoteur

D’après Monsieur Kahler, on naît ou on développe dans les premières semaines de vie un type de personnalité propre parmi les six, un socle que l’on gardera tout au long de notre vie.

Pour lui, les cinq autres types de personnalité sont positionnés d’une manière verticale au dessus du socle initiale. L’ordre se constitue et s’établit au cours de notre construction et devient pérenne à notre entrée à l’adolescence suite aux diverses expériences de vie, à l’environnement familiale.
On peut représenter le Process Com à l’image d’un immeuble de cinq étages. Au cours d’une journée et des besoins associés, on sera amené à monter d’un ou plusieurs étages pour répondre à la circonstance. Chaque étage a une réserve d’énergie qui lui est attaché sachant que la source maximale d’énergie est contenu dans le socle et la source minimale au 5ème étage. Cela veut dire que plus on monte en étage pour répondre aux besoins correspondant à la circonstance, plus l’effort sera important.

Autrement, il est possible, non pas de changer l’ordre des étages mais de monter d’un étage. Cela s’appel un changement de phase en lien avec un changement de vie (événements traumatiques, naissance, etc). La personne présentera les caractéristiques de ce nouveau trait de personnalité. Cela implique un changement de motivation et donc des besoins physiologiques différents en conservant les caractéristiques sous-jacent du socle.

Chaque type de personnalité a ses propres codes qui lui sont propres d’un point de vue :

  • comportementale
  • philosophique et conception sociétale, valeurs
  • mode de communication
  • besoins physiologique

Notre immeuble intérieur possède aussi un sous-sol de trois étages, qui intervient lorsque nous sommes en période de stress.
Hormis les aléas traumatiques de la vie (décès d’un proche par exemple), généralement on atterrit au sous-sol de notre immeuble intérieur lorsque notre besoin physiologique n’est pas satisfait.
Ce sous-sol est composé de trois niveau que l’on descend crescendo en fonction de l’intensité du stress, de sa durée et de notre capacité à y répondre positivement.
Enfin, dans le cas d’un stress aigu, le circuit se fait en trois étapes :

  1. étape une : adopte le comportement négatif de notre phase actuelle (en descendant les trois paliers).
  2. étape deux : adopte le comportement négatif de notre base (en descendant les trois paliers).
  3. étape trois : s’exprime de façon somatique.

A. Empathique

Représente trente pour cent de la population.

Physiquement et son univers

  • Souriant, arcs de cercle autour des yeux, prendre soin de soi en harmonie sans en faire de trop (maquillage, soins esthétique, coiffure, bijoux, vêtements coordonnées).
  • Un logement où est mis en avant les photos de famille, un lieu accueillant avec des plantes, aime le confort et l’apparence.

Question fondamentale 

Suis-je aimable? Suis-je méritant d’être apprécié à ma juste valeur?

Besoin physiologique 

Pour se ressourcer, être reconnu en tant que personne humaine.

Mode de perception 

Dans l’émotion à travers les sens, les sentiments et son ressenti.

Caractères 

Sensible (une vrai éponge), convivial, altruiste, fort sens de l’écoute (compassion), ouvert, fuis les conflits.

Environnement idéal

Engagé, actif au sein d’un groupe.

Relation aux autres

Chaleureuse, créer le lien, parle plus des autres que de lui, cherche à créer l’harmonie, donne aux autres (ayant tendance à s’oublier), la notion d’ensemble.

Comment communiquer 

Canal nourricier, valoriser sa personnalité sensible et authentique dans une optique de bienveillance accès sur la stimulation émotionnelle.

Adaptation face au stress 

  • niveau moins un : « fais très plaisir aux autres », inquiet, dépense beaucoup d’énergie pour être en concordance avec les autres quitte à en faire des tonnes, diminution qualité d’assurance, ne fais pas de demande, dans l’optique d’adaptation impliquant une prise de décision non assumée seulement adaptée à la situation, ne s’affirmera pas, absence de fermeté, ne se positionne pas, se dévalorise, rigole de manière parasite.
  • niveau moins deux : « fais des erreurs », déstabilisé, manque de confiance en soi, se dévalorise, besoin d’avoir une écoute pour se plaindre, perte capacité intellectuelle, trouble mémoire et de l’attention, se sent en trop, anxieux.
  • niveau moins trois : sensation de rejet et d’incapacité impliquant un replis sur soi, position de victime désemparée.

B. Rêveur

Représente dix pour cent de la population.

Physiquement et son univers

  • Visage lisse, pas beaucoup de rides (même avec les années), peu de maquillage, coupe de cheveux naturelle, s’habille en fonction du confort plutôt qu’à l’apparence, pas important l’image qu’il dégage, reste nature.
  • Un logement simple, pas d’objet qui brille, peu de décoration, sans importance.

Question fondamentale 

Suis-je voulu?

Besoins physiologiques

Pour se ressourcer, a besoin de solitude dans son cocon.

Mode de perception

Dans l’action à travers l’imaginaire. Actif, il médite les événements puis en fait un déroulé dans sa tête. Ne ressent pas le besoin de les mettre à l’oeuvre.

Caractères 

réfléchi, imaginatif, calme, réservé, neutre, fuis les conflits.

Environnement idéal

Seul, en retrait passif

Relation aux autres

observateur, pas dans le jugement, réagit mal à la pression et à l’urgence, solitaire.

Comment communiquer 

Canal directif, donner un ordre, une consigne ou des échanges verbaux d’une forte précision en visant sa tête pensante car il s’exprime peu, ne prend pas l’initiative de parler et répond d’une manière informative.

Adaptation face au stress

  • niveau moins un : « sois fort », il se coupe de ses émotions afin de paraître solide, se renferme et fuis au sein d’un groupe, ne communique pas.
  • niveau moins deux : « attente inactive », il s’isole, par exemple démarre des affaires et ne les conclut pas ni ses phrases, passif attend que le déblocage vienne des autres (dit « on » au lieu de « je »), candidat à l’absentéisme, transparent en groupe.
  • niveau moins trois : les autres le rejette, qu’il reste dans son monde.

C. Travaillomane

Représente vingt cinq pour cent de la population.

Physiquement et son univers

  • Traits sur le front (marque soucis), il est soigné, propre, impeccable, tenue en fonction du contexte.
  • Dans le logement tout est rangé à sa place, maniaque.

Question fondamentale 

Suis-je compétent?

Besoins physiologiques

Pour se ressourcer, a besoin de reconnaissance pour son travail et de la structuration de son temps (organisation).

Mode de perception 

Dans la pensée à travers un rassemblement d’informations, de faits objectifs, factuels avant de prendre du recul, de les analyser d’une manière structurée et d’en faire un résumé. Aime apprendre.

Caractères 

responsable, logique, organisation temporelle, ponctuel, raisonné.

Environnement idéal

En retrait, actif avec une seule personne.

Relation aux autres

n’aime pas l’imprévu, préfère des relations intellectuelles, froid, non souriant, distingue relation professionnelle et amicale, classe les gens par catégorie.

Comment communiquer 

Canal interrogatif, lui poser des questions informatifs non accès sur les émotions et l’humour, échange neutre sous forme de questionnement.

Adaptation face au stress 

D. Persévérent

Représente dix pour cent de la population.

Physiquement et son univers

  • Regard intrusif, sillon naso-frontal (suite froncement sourcils), se tient bien droit, s’habille en fonction de l’événement.
  • Dans un logement traditionnel et fonctionnel.

Question fondamentale 

Suis-je digne de confiance?

Besoins physiologiques 

Pour se ressourcer, doit être reconnu pour ses convictions, opinions, valeurs et de son travail.

Mode de perception

Dans la pensée à travers les opinions et les valeurs où il pose un jugement.

Caractères 

dévoué, observateur, consciencieux. rigide, méfiant, peu émotif,

Environnement idéal

Actif, en retrait avec une seule personne

Relation aux autres

Observateur mais se la ramène régulièrement, méfiant, un ami fidèle, donne sa confiance si il y a une cause commune, pour d’intérêt pour la personne propre. A besoin de donner son avis et de connaître celui de son interlocuteur pour pouvoir se positionner dans la relation, juge d’abord les autres.

Comment communiquer 

Canal interrogatif, lui poser des questions informatifs non accès sur les émotions et l’humour, échange neutre sous forme de questionnement.

Adaptation face au stress 

  • niveau moins un : « sois parfait (l’autre) », se concentre sur le négatif, fais des reproches, cherche la petite bête, communique de façon interrogatoire d’une manière sévère sans esquisser le moindre sourire, cherche à convaincre les autres.
  • niveau moins deux : « la révolution », part tête baissé sans aucune réflexion et prise de recul dans sa pensée de ce qui est juste et se focalise sur une conception qui va défendre et promouvoir coûte que coûte, se confronte aux positions différentes, veut avoir le dernier mot, coupe la parole, position d’attaquant moralisateur.
  • niveau moins trois : il abandonne non pas par faiblesse, mais parce que les autres ne sont pas de sa valeur, peu être rejeté pour son intolérance.

E. Rebelle

Représente vingt pour cent de la population.

Physiquement et son univers

  • Ligne de sourire autour des yeux et de la bouche, regard pétillant, s’habille d’une manière originale, alternative pour provoquer émotions et remarques afin attirer l’attention, aime les couleurs.
  • Logement artistique avec des objets alternatifs, une luminosité atypique, beaucoup de jouets et de jeu avec en arrière plan de la musique non populaire.

Question fondamentale 

Suis-je acceptable?

Besoins physiologiques 

Pour se ressourcer, doit rompre la routine, avoir la sensation de liberté.

Mode de perception 

Dans l’action à travers la réaction spontanée. Dans l’instant présent, doit impressionner.

Caractères 

Spontané, créatif, ludique, discours familier, difficulté avec la hiérarchie et l’ordre.

Environnement idéal

engagé, passif en marge du groupe (préfère au sein d’un clan)

Relation aux autres

Avoir des échanges ludiques à travers des contacts positifs, dans le clivage (aime ou déteste les gens en fonction du feeling), A besoin de faire réagir son entourage en utilisant l’humour et la provocation.

Comment communiquer 

Canal ludique, être réactif dans la plaisanterie en privilégiant l’humour, il fonctionne en provoquant des réactions à son interlocuteur en passant par les émotions et la provocation.

Adaptation face au stress 

  • niveau moins un : « fais des efforts (aux autres) », fronce les sourcils d’une manière théâtrale, comportement enfantin, comprend plus, délègue tout et n’importe quoi et ne veut plus rien faire car sa le soûle sans aucune raison, baisse personnelle des capacités cognitives, cherche ses mots, se justifie à chaque phrase, perte confiance en soi. il attend de l’aide de la part des autres (mais uniquement pour faire à sa place).
  • niveau moins deux : « Blâmer », la faute c’est les autres ou la situation, des phrase toujours négatives, irresponsable, raleur.
  • niveau moins trois : menace les autres car se sent agresser, immature, provoque à fond en repoussant les limites mais cherche juste à provoquer non la confrontation.

F. Promoteur

Représente cinq pour cent de la population.

Physiquement et son univers

  • regard énergique, visage ridé, aime porter des vêtements et des bijoux chers qui se voient.
  • Un logement où les succès sont affichés, être à la pointe de la technologie pour tout ce qui concerne les objets électroniques.

Question fondamentale 

Suis-je vivant?

Besoins physiologiques 

Pour se ressourcer, doit prendre des risques, répondre à des défis, des challenges, doit être sous pression confronté à des situations stressantes.

Mode de perception 

Dans l’action à travers le test et l’expérience (la richesse des échecs), le besoin de résultat à court terme.

Caractères 

Adaptable, charmeur, pleins de ressources, ton ferme, vie dans l’instant présent.

Environnement idéal

Neutre, plutôt passif plus à l’aise seul ou en marge du groupe (préfère au sein d’un clan)

Relation aux autres

Dans la séduction, aime communiquer, force de persuasion, solitaire, ne se fait pas beaucoup d’amis, peu de sentiments, difficulté à maintenir une relation à long terme.

Comment communiquer 

Canal directif, donner un ordre, une consigne ou des échanges verbaux d’une forte précision en visant sa tête pensante car il s’exprime peu, ne prend pas l’initiative de parler et répond d’une manière informative.

Adaptation face au stress 

  • niveau moins un : « sois fort (les autres) », invite les autres à se débrouiller, ne compte pas les aider ou les soutenir. Supporte plus l’assistanat, montre des signes d’impatience, part en plein milieu d’un événement, veut se faire remarquer en parlant fort en finissant la phrase des autres,
  • niveau moins deux : « manipule », provoque des conflits car diviser c’est régner, fait des histoires entre les personnes, mythomane, perte du sens respect et du comportement adapté, enfreint les règles et les codes.
  • niveau moins trois : il abandonne non pas par faiblesse, mais parce que les autres ne sont pas de sa hauteur, peut tout plaquer du jour au lendemain sans regret.

Conclusion

Une personne est un individu à part entière, a une unité d’esprit composée des six types de personnalité par ordre croissant. L’idée est de se connaître, repérer ses qualités et ses défauts, savoir ses besoins pour se ressourcer et repérer lorsque nous sommes en situation de stress.

Cet théorie permet aussi d’avoir une communication plus adaptée avec son prochain.
Celle-ci reste un outil comme un autre et n’est en rien une vérité universel.

Maîtriser son immeuble intérieur en se basant
sur la théorie des six personnalités de Kahler,
s’arrête à la raison du Nouvel Ordre Mondial

Article publié le, 23/08/2017

Source

http://www.processcommunication.fr/index.htm

http://alterego.ccilvn.be/wp-content/uploads/2014/03/Les_types_de_personnalite.pdf

http://alterego.ccilvn.be/wp-content/uploads/2014/03/Process-de-communication1.pdf

http://metamorphoses.be/

http://process-communication-management.com/

Tagués avec :
Un commentaire sur “Les genres de personnalité
1 Pings/Trackback pour "Les genres de personnalité"
  1. […] telles. Il s’y adapte inconsciemment afin de sauvegarder l’équilibre psychique de son type de personnalité prédominante à travers un processus cérébral, le mécanisme de défense de la […]

Laisser un commentaire