Les agents de saveur

Introduction

Les agents de saveur sont des substances chimiques volontairement introduites dans des denrées issues de l’industrie agroalimentaire. Ceux-ci ont pour but de développer ou d’apporter de la saveur à un aliment.
Ils sont reconnus par l’E.F.S.A. (European Food Safety Authority) comme additifs alimentaires. Ils ont donc un numéro d’attribution qui commence par la lettre « E », suivi de trois chiffres. De plus, ils ont une D.J.A. (Dose Journalière Admissible), déterminée par cet organisme à la suite d’une batterie de tests sur des animaux ou sur des Hommes.

Il faut différencier deux familles d’agents de saveur :

  • les édulcorants
  • les exhausteurs de goût

1. Les édulcorants

Les édulcorants sont des additifs alimentaires apportant une saveur sucrée à une denrée alimentaire mais ne contenant pas de saccharose.
Il existe trois familles d’édulcorant :

  • les édulcorants naturels : que l’on trouve naturellement dans la nature (par exemple le miel et la stévia) non transformés en laboratoire.
  • les édulcorants de synthèse : que l’on trouve naturellement dans la nature mais transformés et / ou modifiés en laboratoire.
  • les édulcorants artificiels : inexistants dans la nature, l’homme crée ces édulcorants en laboratoire.

Seul les édulcorants artificiels et de synthèse ont un code sur les étiquettes attribué par l’E.F.S.A.. Ce sont les “E9..” et les “E4..” (pour ceux qui ont aussi un rôle de conservateur).

Il faut différencier les édulcorants de charge et les édulcorants intenses.

Les édulcorants de charge ont une valeur sucrante plus basse ou égale au saccharose. Ils ont une valeur aussi très faible en calorie, c’est pourquoi ils sont principalement utilisés dans des produits pour des personnes diabétiques. Composés de sucre alcoolique, on peut citer le Sorbitol (E 420) et le Maltitol (E 965).
Les édulcorants intenses quant à eux, ont une valeur sucrante supérieure au saccharose et sont très faible aussi en calorie. Ils sont principalement utilisés dans les médicaments, les sodas “sans sucre” et les sucrettes. Non composés de sucre, c’est un édulcorant artificiel. On peut citer le controversé Aspartame (E 951) et la Saccharine (E 954).

2. Les exhausteurs de goût

Les exhausteurs de goût sont des substances chimiques qui augmentent la conception gustative et olfactive d’une denrée alimentaire de saveur sucrée ou salée. Contrairement aux édulcorants, cet additif n’a aucune saveur et ne modifie pas le goût de l’aliment en question. On les retrouve principalement dans la cuisine et les plats industriels chinois.
Ils sont reconnus par l’E.F.S.A. comme additif alimentaire. Sur les étiquettes de produits alimentaires, les exhausteurs de goûts ont le code suivant : « E6.. ».

Voici les trois principaux exhausteurs de goût :

Les Glutamates
(E 620 à E 625)
Les Guanylates
(E 626 à E 629)
Les Inosinates
(E 630 à E 633)
Prélevé à partir d’algues fucus.
On les retrouve dans les sauces sojas, les plats asiatiques, les conditionnements en poudre (bouillons).
C’est le plus utilisé
Prélevé à partir de poissons séchés.
On les retrouve dans les conditionnement en poudre, les sauces et les potages. 
Beaucoup plus efficace que les Glutamates
Prélevé à partir de poissons séchés et de viandes.
On les retrouve dans les conditionnement en poudre, les sauces et les potages et les gâteaux apéritifs.
Beaucoup plus efficace que les Glutamates

On peut citer aussi :

  • les ribonucléotides : que l’on trouve dans des boîtes de conserve, des sauces vinaigrettes et des produits de la mer (surimi). Ce sont les E 634 et E 635.
  • la glycine : que l’on trouve dans des sauces sucrées. Il a le code E 640.
  • l’acétate de zinc : que l’on trouve dans des confiseries (chewing-gums). Il a le code E 650.

Conclusion

D’après moi, les agents de saveur comprennent plusieurs inconvénients.

Le plus gênant est que cet additif alimentaire est accès sur la saveur d’un aliment. Il remplace ou déforme donc directement le goût d’un produit naturel. Hors, dans la construction, l’éducation du plaisir alimentaire chez les enfants, l’industrie agroalimentaire n’est certainement pas le bon support. Faites le test avec un même produit, le premier acheté dans une grande surface et le second “naturel”. Les enfants préféreront en majorité le produit industriel parce que les agents de saveur fabriqués en laboratoire, stimulent plus les papilles gustatives que la denrée naturelle. Donc les enfants sont dans une certaine forme trompés par l’industrie agroalimentaire sur le vrai goût des aliments.

Certains diront que ce n’est pas du budget de tout le monde de consommer “naturel”, je pense que c’est un autre mode de vie à adopter, d’intégrer des réseaux d’agriculture alternatifs, au lieu de rester chez soi et de commander par internet ses courses et d’attendre confortablement d’être livré.

Concernant la toxicité des agents de saveur, certains experts (indépendants et internes) n’ont pas les même conclusions. Je cite uniquement l’édulcorant E 951, l’aspartame. De notre place de consommateur, on ne pas savoir qui à raison de qui à tord. Si il y a autant de polémique, c’est qu’il y a peut-être beaucoup d’enjeu (financier) autour de l’additif alimentaire en question…
Mais il est toujours indiqué une D.J.A. de consommation. Par exemple on sait qu’un produit contenant de l’acétate de zinc (E 650), dessèche la bouche. Je citerai l’exemple des chewing-gums.

Je pense que consommer occasionnellement des produits issus de l’industrie agroalimentaire ne comportent aucun risque pour notre santé mais d’après moi il existe un lien assez encré entre le pic de cancers digestifs depuis la popularisation de l’industrie agroalimentaire.

La valeur gustatives
des agents de saveur,
s’arrête à la raison du Nouvel Ordre Mondial

Article publié le, 17/06/2015

Sources

https://www.e-sante.fr/agents-saveurs/guide/338

http://www.doctissimo.fr/nutrition/diaporamas/additifs-alimentaires/exhausteurs-de-gout

http://genie-alimentaire.com/spip.php?article177

Tagués avec :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.