Le compromis

Le compromis

Introduction

Cet article qui aborde le compromis est un peu le prolongement de l’article traitant de l’affirmation de soi.
En effet, faire des compromis va de paire avec une relation amicale, sentimentale, familiale. Nous y sommes tous confrontés régulièrement avec des enjeux et des niveaux différents. Mais pour cela, il est nécessaire de se connaître, d’être à l’écoute de son corps et d’assumer ses choix, ses valeurs, sa conception et son mode de vie.

Celui-ci est un exemple théorique entre deux personnes, basé sur la vie quotidienne.

1. La reconnaissance du problème

L’idée est d’exprimer dans un premier temps à la personne son ressenti et l’importance que ce problème a pour soi. Pour cela, il faut se baser sur des faits.

Chacun exprime les raisons propres de son mécontentement. L’autre l’écoute sans le couper. Ensuite, il ne faut pas entrer dans un jeu de le contredire ou de lui reprocher les faits.

Tout cela a pour but d’arriver à une étape cruciale de reformulation réciproque du point de vue de l’autre personne. Cela permet d’être au clair pour les deux parties sur les effets émotionnels de la problématique que provoque chez l’autre et de convenir qu’il y a un problème et qu’il faut trouver des pistes d’une manière sereine pour l’aborder. Le but est de convenir qu’il y a un problème sans l’identifier et de se mettre d’accord pour s’asseoir et en discuter.

Exemple : J’ai bien compris que cette situation (faits) provoquée chez toi (telle émotion). Nous ne sommes pas d’accord sur (constat).

2. Définir le problème

L’idée de cette étape est de mettre des mots sur la problématique sous forme de besoins personnels, et de les clarifier. Chacun argumente son point de vue pour arriver à cibler le problème (se concentrer sur un seul problème à la fois si à cette étape cela provoque d’autres difficultés).

Exemple : Je veux (telle chose) mais je refuse (telle chose) car ça me (émotion) et cela implique que je (besoin manqué), hors j’ai besoin de (exprimer un besoin).

3. Recherche de solutions

Maintenant, il est nécessaire que chacun fasse des propositions de solutions même celle qui va uniquement dans son intérêt. Cela permet de lister beaucoup d’idées dans un premier temps basées sur la problématique en question. Critiquer les solutions soulevées par l’autre, ne serait pas constructif et bienveillant.

Cela peut être du ressort de :

  • l’organisation de la tâche (qui fait quoi, comment),
  • l’aspect du volume horaire ou du temps.

4. Cibler la solution

L’idée est de reprendre chaque item de la liste et de peser le pour et le contre toujours d’une manière posée sans aucun parasite extérieur.
La solution sortira donc. C’est ce qu’on appelle le compromis.

5. Passer à l’action

Désormais, il est temps de mettre en pratique ce qui a été arrêté oralement. Cela demande une organisation (qui fait quoi, quand et comment) et de tenir ses engagements. Dans un premier temps, ce qui est conseillé est de l’appliquer pendant une semaine sans pour autant abandonner durant cette période.

6. Évaluation

Passer le délai convenu par les deux parties, il est désormais le temps d’évaluer. Cela implique de se mettre dans des conditions optimales pour recevoir le message. Les personnes expliquent avec bienveillance comment ils ont vécu cet engagement (émotions, sensations) et d’exprimer parfois le mécontentement à travers une critique constructive. Au fur et à mesure de l’échange, les deux personnes rectifient si nécessaire l’organisation ou testent ou autre solution si cela ne correspondait en rien aux attentes de l’un et de l’autre dans la pratique.

Conclusion

Faire des compromis n’est pas chose naturelle dans le sens où instinctivement, on se concentre sur nos besoins personnels. Cela implique de se faire violence probablement.
Hors dans un projet commun, où l’amour dirige celui-ci, le compromis doit se fait naturellement, mais cela peut-être contre-nature … Pourquoi faire des compromis si finalement notre cœur nous indique à travers des signales que la relation n’est pas sincère?

Faire des compromis
au sein d’une relation,
s’arrête à la raison du Nouvel Ordre Mondial

Nunsuko, artiste Humaniste

Article publié le, 28/12/2019

Sources

veroniquekohn.com

https://fr.wikihow.com/faire-des-compromis

Tagués avec :
Un commentaire sur “Le compromis
1 Pings/Trackback pour "Le compromis"
  1. […] est efficace. La négociation se situe à mi-chemin entre l’accommodation et la rivalité. Le compromis signifie que nous sacrifions, nous renonçons à une partie de ce que nous souhaitons afin […]

Pour participer au contenu

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.