Educateur en CHRS

Educateur en CHRS

Introduction

Un CHRS est un Centre d’Hébergement et de Réinsertion sociale. Les CHRS sont apparus en France au vingtième siècle. L’ouverture de ce type de structure fait suite à la loi soixante quatorze – neuf cent cinquante cinq où l’aide sociale couvre une plus grosse partie de la population et notamment les SDF. Initialement créer pour les personnes sans-abris, différents décrets et loi (celle de la lutte contre l’exclusion de mille neuf cent quatre-vingt dix huit) se sont superposés afin d’ajuster l’offre à la demande des politiques et aux besoins du terrain.

Désormais, il existe des CHRS spécialisés pour des publics spécifiques :

  • des CHRS pour mères isolés,
  • des CHRS pour familles,
  • des CHRS pour hommes seuls,
  • des CHRS pour SDF, sortants de prison ou inculpés sous contrôle judiciaire

Les CHRS sont soit dirigés par des associations à caractère humanitaire ou par des collectivités locales (exemple : CCAS).

On constate bien qu’un CHRS à un autre n’as la même mission et accompagnement car le public est différent. Il y a néanmoins un dénominateur commun, la précarité.

Ville de Paris

A. Comment faire une demande en CHRS?

Faire une demande pour intégrer un CHRS ne peut pas se faire sous forme d’une candidature spontanée. Il y a une procédure unique. La personne ayant ce besoin, doit contacter une structure de sa ville ayant l’éligibilité de faire ce type de demande d’admission. C’est un établissement du service public ou une association d’utilité publique. Cela se fait à travers le dispositif SIAO (Service Intégré d’Accueil et d’Orientation). Le travailleur social instruit la demande directement sur un portail internet dédié à se service, une plateforme unique. Une commission se réunit pour étudier les demandes à un rythme qui varie en fonction des départements. Généralement, ils se réunissent deux fois par mois. Si c’est validé, ils statuent sur une éligibilité donnant droit à l’accès à un ou plusieurs CHRS du département, orienté en fonction du profil du demandeur.

La personne recoit une notification de décision. Il doit ensuite, soit à travers l’éducateur qui a fait la demande, contacter les CHRS pour connaître sa place sur la liste d’attente. Les modalités administratives se feront dans un second temps.

B. Le rôle de l’éducateur en CHRS

La fonction de l’éducateur spécialisé au sein d’un CHRS, répond à l’objectif générale des CHRS qui est de garantir au public :

  • un logement provisoire
  • un accompagnement vers l’insertion socio-professionnelle

L’éducateur a donc pour missions :

  • de faire valoir l’accueil et l’accompagnement individualisé de la personne en résidence au CHRS. Il met donc en place un projet de vie personnalisé tant sur l’aspect social et professionnel (si adapté à la personne) mais aussi éducatif.
  • de travailler en équipe et principalement en réseau. L’idée est parfois d’orienter des personnes vers des partenaires du territoire, ciblés en fonction de la demande et du besoin. Par exemple, une personne peut avoir besoin des services d’un accueil de jour.
  • d’organiser la vie quotidienne au sein du CHRS où parfois est amené à animer des ateliers thématiques

C. Quels sont Les services proposés?

Généralement, les CHRS sont ouverts vingt quatre heures sur vingt quatre toute l’année en augmentant sa capacité de chambre lors de la période hivernale.

Il propose comme service une domiciliation de domicile. Celle-ci est uniquement proposée aux résidents des CHRS. Les autres personnes doivent faire la demande auprès des établissements éligible à ce type de dispositif.
Il propose en plus de l’accompagnement éducatif, l’entretien du linge et un service de restauration.

Selon la circulaire de juillet deux mille deux, les personnes hébergés doivent participer aux services. Cela est arrêté par le département, ne dépassant pas quarante pour cent des ressources initiales. Des dérogations sont à dispositions pour les personnes sans ressource.

Enfin, la durée de mise à disposition d’une chambre et des services est déterminée dans le temps, renouvelable si le bénéficiaire n’a pas de solution de logement.

Conclusion

Une personne ou une famille intègre un Centre d’Hébergement et de Réinsertion sociale suite à plusieurs difficultés d’ordre social, relationnel, économique, de la santé somatique mais aussi psychique et ou aussi d’ordre professionnel. L’égalité au sein de la population est de mise face à un accident de parcours.

Le constat sociétal veut que le public évolue, d’où de nouvelles formes de CHRS, comparé à la naissance de ceux-ci où le public était principalement ciblé vers des sans domicile. La précarité va de paire aussi avec le contexte social qui se dégrade depuis les Trente Glorieuses.

Mais l’offre proposé par les CHRS, est t-il à la hauteur des besoins?

Viser l’insertion socio-professionnelle
des personnes hébergées en CHRS,
s’arrête à la raison du Nouvel Ordre Mondial

Nunsuko, artiste Humaniste

Article publié le, 02/04/2020

Sources

http://www.cnle.gouv.fr/Les-Centres-d-hebergement-et-de.html

https://annuaire.action-sociale.org/etablissements/readaptation-sociale/centre-hebergement—reinsertion-sociale–c-h-r-s—214/rgn-aquitaine.html

Cliquer pour accéder à Les%20diff%C3%A9rents%20types%20d%27accompagnement.pdf

Tagués avec :

Pour participer au contenu

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.