Radio Primitive (03/2014)

1/ Emission “Mic-Mac” du 28/02/2014

-Nunsuko bonjour! (Rémi)radioprim

-Bonjour! (Nunsuko)

-T’es un rappeur rémois?

-Oui.

-Alors ça fait combien de temps que tu es tombé dans le rap?

-J’ai démarré il y a dix ans à travers deux mixtapes qui m’ont permis de réaliser quelques concerts, un premier clip et depuis 2010 en fin de compte, je prépare mon premier album.

-D’accord! T’as une date de sortie?

-Fin d’année ou début d’année prochaine.

-Alors comment tu fais? Tu fais les paroles et la musique, comment ça se passe?

-Je suis auteur, compositeur à moitié c’est à dire que j’ai un beatmaker qui me fait les intrus de bases et après je passe par des musiciens pour arranger le titre.

-Ok donc t’incorpores des vrais instruments dans la musique. Alors quel type de Hip-Hop tu fais?

-On peut me classer dans le Hip-Hop alternatif. C’est à dire que ce que je prépare; c’est un concept-album. Les caractéristiques sont : je suis l’auteur mais pas le narrateur c’est à dire que j’incarne toujours un personnage. L’idée en fin de compte : c’est un panorama sociétal actuel c’est à dire que mon concept-album est composé de trois chapitres, un chapitre “psy”, un chapitre “vie quotidienne” et un chapitre “politique”. Et par rapport à ça, je réalise, j’écris des textes qui sont rattachés à ces différents chapitres là. C’est pas juste un album où j’exprime mes idées, j’ai vraiment besoin de créer un personnage, un univers atypique. Mais à coté de ça aussi, je réalise un travail de veille. C’est à dire que pour le premier titre “Pôle Emploi”…faut allé voir sur mon site www.nunsuko.com … en fin de compte à coté du titre, il y a toujours quelques articles objectifs. Pour mon deuxième titre “Suce-moi”, c’est rattaché au chapitre “psy” donc le psychopathe et on peut voir sur mon site internet mis à part le clip, il y a un article qui est conséquent pour expliquer toute la pathologie du psy…

-Pourquoi tu as choisi des thèmes comme ça?

-C’est un panorama sociétal, donc il y a différents thèmes ou différents sujets qui sont liés à ça. Le sujet de l’emploi bien évidemment par rapport au contexte actuel. Je pense que tout ce qui touche à la psychiatrie, c’est un petit peu mal connu ou c’est un petit peu tabou etc donc en fin de compte j’ai vraiment envie d’exploiter ça à 200% quoi.

-Tu te considères comme un chanteur engagé?

-Engagé oui, dans le sens où je m’intéresse à la société. Après ça ne veut pas dire que… enfin ce n’est pas du tout synonyme de couleur politique ou quoi que ce soit. Enfin je pense que dès l’instant où l’on s’intéresse un minimum à ce qui se passe dans la société française ou locale, on est engagé.

-Quel genre de rappeurs ou de groupes de Hip-Hop t’influence et tu te reconnais dans leurs morceaux, dans leurs compositions?

-Pas forcément Hip-Hop. Du point de vue écriture, j’aime bien tout ceux qui fonctionnent, enfin j’ai beaucoup été influencé par Renaud, le premier album de Big Red, enfin voilà tout ces artistes là qui fonctionnent par thème. Du point de vue instrumental,  l’ambiance instrumentale est déterminé en fonction du thème donc niveau musique, je m’inspire de tout. En fin de compte j’écoute de tout, bien sur j’ai été bercé par les années 95 / 2000 du Hip-Hop, l’âge d’or. Il y aura forcément des samples jazzy, il y aura aussi un ou deux titres qui touchera au rap électro actuel mais il y a des titres aussi un peu rock. Enfin voilà je m’inspire de tout quoi, oui c’est un peu un mélange de tout ça quoi.

-T’as des dates à venir pour l’instant ou non?

-Pour l’instant, non. Je me consacre à l’écriture, la composition de l’album, ça prend déjà énormément de temps. Gérer aussi mon site internet parce que comme je te l’ai dis, c’est pas juste écrire, enregistrer il y a tout un travail d’articles qui me semble pertinent à faire. Pour l’instant, je me concentre là-dessus. J’ai deux titres qui sont sortis sur douze donc ça prend du temps quoi. Et je préfère apporter du contenu pour ensuite démarcher  les tourneurs, les labels etc que de faire quelques concerts. Enfin en tout cas, ce n’est pas ma stratégie.

-Pour l’instant, tu as deux titres qui sont dispo sur le site. Comment ça se passe? Où es-ce que tu les as enregistré? Comment tu as fait ça?

-Je répète à La Cartonnerie. Ensuite j’enregistre mes titres au studio “Le Chalet” donc dirigé par Jérémy Hartmann, qui est à coté de La Cartonnerie voilà. Et sachant que je ne veux pas diffuser avant l’album des titres comme ça par soundclound etc, donc à chaque fois je mets un visuel par rapport à… dès l’instant où je sors un titre, il y a toujours un visuel donc un clip comme Pôle Emploi. Mais par rapport à mon deuxième titre c’est, je ne le case pas forcément dans un clip car il n’y a pas le même budget, le même investissement mais voilà il y a toujours un visuel. Mais par contre, mon troisième titre, donc qui sortira pour le 21 juin donc la fête de la musique, là ce sera mon deuxième clip officiel et ce sera un titre qui abordera la fête, donc rattaché au chapitre “vie quotidienne”. Donc, il s’appellera : “L’amour de la fonsdé”.

-L’amour de la fonsdé, d’accord. Donc on a Pôle Emploi, Suce-moi et L’amour de la fonsdé.

-Voilà qui va arriver quand… qui est en pleine préparation.

-Des titres prometteurs.

-C’est de la com., c’est un peu facile effectivement et donc par rapport au deuxième clip, je passerai par le financement participatif parce que j’auto-finance mon projet et je n’ai plus de tunes, je n’ai plus du tout de budget ça part vite donc je passe, pour financer mon deuxième clip, par un site de financement participatif voilà.

-Tu donnais mais es-ce que tu peux redonner l’adresse de ton site parce que ce n’est pas un truc facebook, c’est vraiment un site?

-Ah oui j’ai mon propre site internet donc c’est www.nunsuko.com

nunsuko

Crédit : Isabelle Wiedenhoff

-Et Nunsuko c’est quoi?

-Ça veut dire “Le guerrier blanc”.

-D’accord, en quoi?

-En thaïlandais.

-Pourquoi en thaïlandais?

-Donc l’histoire, ok je vais la raconter mais vous retrouverez tous les descriptifs du blaze, du logo, enfin toutes ses explications là sur mon site internet mais brièvement : Nunsuko c’est tiré d’un film dont le personnage principal était Jean-Claude Van Damme, kickboxer voilà…

-Grosse référence…

-Non, j’aime bien la phonétique, j’aime bien la traduction, ça correspond parfaitement à mon personnage artistique en fin de compte. Non, ce n’est pas un clin d’œil pour lui, ni pour son travail.

-D’accord, bon écoute Nunsuko je te remercie beaucoup et puis donc le prochain titre ça sera en juin, le 21 juin pour la fête de la musique?

-Voilà, donc ça me laisse trois, quatre mois enfin j’ai encore beaucoup de boulots par rapport à ça mais oué.

-Et bah Nunsuko, je te remercie beaucoup.

-Merci de m’avoir invité.

-Salut.

-Salut.

2/ “Monte le son c’est du Local” du 05/03/13

Tagués avec :
Un commentaire sur “Radio Primitive (03/2014)
  1. alex dit :

    G déjà l’album l’amour de la foncder et l’amour de la chneque depui longten ahah

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.