L’autisme

L’autisme

Introduction

Le Trouble du Spectre Autistique (TSA) provoque des dysfonctionnements détectables avant l’âge de trois ans basés sur des troubles du neurodéveloppement. L’autiste traite les informations internes et externes d’une manière non conforme à la norme, il possède son propre mode de pensée qui implique d’avoir des difficultés en société mais peut être un expert dans un domaine bien précis.
Il est caractérisé par :

  • un repli sur soi : où l’enfant est dans l’incapacité psychique d’utiliser son sens visuel et auditif. Il évite le regard.
  • un trouble de la parole : d’une manière constante. Il communique peu ou parle toujours du même sujet. Il utilise la main de l’adulte pour décrire ses besoins. Il répète continuellement les mots qu’il entend hors du contexte sans y mettre de sens.
  • l’action d’activités répétitives : mouvement corporel (corps, main, buste), des passions presque unique et répété avec un rapport aux jouets bizarre dont la manière d’utilisation sur stimulation uniquement. Il est en difficulté de comprendre les règles d’un jeu avec un imaginaire pauvre, il n’est adapté pour un jeu créatif. Il joue seul. Il a peu de centre d’intérêts, généralement le même qu’il maîtrise dans ses moindre détails d’un rapport obsessionnel.
  • une difficulté dans les relations sociales : il est indifférent à son prochain avec des réactions non adaptées en adoptant un trouble du comportement. Il a des difficultés de compréhension d’une consigne ou ce qu’on lui demande et n’intègre pas les règles sociales. Il ne reconnait pas les émotions des autres. Il n’interprète pas le sens de l’intonation. Cela implique un repli sur soi mais certains autistes ressentent le besoin de partager mais sans connaître la manière de faire pour rentrer en communication. Il a une absence d’empathie. Ils sont plus à l’aise avec des objets.
  • une difficulté d’adaptation : il n’arrive pas à s’adapter au changement, marqué par des habitudes qui le sécurise ainsi qu’un fort besoin de routine et de rituel dans la vie quotidienne. Le changement provoque une crise démesurée, une forte crise d’angoisse qui laisse sous-entendre la déstabilisation intense de l’autiste confrontée à la situation.

Ces manifestations diversifiées sont d’une intensité propre à chacun, en fonction de l’âge et provoquent donc un développement handicapé. Certains ont l’ensemble des caractéristiques, d’autre qu’un seul mais sont tous reconnu comme ayant un TSA.
Il est estimé qu’un pour cent de la population possède un Trouble du Spectre Autistique.

On distingue deux types de Trouble du Spectre Autistique :

  1. L’autisme de Kanner
  2. Le syndrome d’Asperger
CHU Sainte-Justine

A. L’autisme de Kanner

Léo Kanner est le pédopsychiatre américain qui a définit l’autisme infantile précoce après la seconde guerre mondiale.
Il indique que la personne autiste comprenant plusieurs caractéristiques :

  • un trouble du langage
  • un trouble de l’intelligence
  • un trouble du comportement
  • une difficulté de compréhension
  • une difficulté de communication et des relations sociales

C’est l’ensemble de ces caractéristiques qui définissent l’autisme de Kanner.
La personne autisme vit dans son monde avec ses propres codes et sa propre réalité.

B. Le syndrome d’Asperger

Le syndrome d’Asperger appartient au TSA. C’est le psychiatre Autrichien Hans Asperger qui après la seconde guerre mondiale, réalise des études cliniques sur des enfants qui ont des caractéristiques semblables à l’autisme de Kanner mais en conservant un développement normal du langage et de l’intelligence. Ce syndrome est intégré dans le DSM IV en mille neuf cent quatre quatorze. Il est classé comme un TSA de haut niveau et concerne plus les garçons.

La personne Asperger est consciente de notre monde mais vit d’une manière propre. L’extérieur si vaste lui fait peur, elle n’est pas en phase avec un nouvel environnement, donc elle se repli dans une routine sécurisante.

Ce sont des personnes avec un contact bizarre et présentées comme excentrique. Elles ont généralement un centre d’intérêt spécifique (art, science, mathématique) avec une mémoire surdéveloppée comprenant la maîtrise des moindres détails.
La difficulté de ce trouble intervient sur :

  • la compréhension : ils ne comprennent pas les informations de l’environnement, ne trouvent pas de sens. Ils ont peu de recul sur les signaux corporelles et physiques lors par exemple d’une apparition d’une maladie ou concernant les besoins primaires. Leurs sens sont perturbés, la musique forte peu être une agression, la foule ou parfois par rapport aux sensations corporelles sur le registre du toucher (perte de sensation de froid et de chaleur). Ils n’aiment pas le contact physique. Ils sont soit hyper-sensibles ou peu sensibles.
  • la communication : ils communiquent avec un langage soutenu, un vocabulaire riche avec minutie. Ils maîtrisent leur unique centre d’intérêt en tant qu’expert et rentrent en communication par ce canal-là. Sur un autre sujet, ils ne déchiffrent pas le message et ont une sensation d’être vite perdu dans l’échange. Ils font des essais maladroits pour entretenir la discussion qui n’aboutissent pas et les mettent en échec. Ils sont dispersés dans l’échange donc se concentre sur les détails en se recentrant sur eux-mêmes. Ils n’intègrent pas les codes du vivre ensemble, donnent aucun sens aux mots employés. Ils ne savent pas communiquer. Ils échangent dans une apparence froide avec un regard fixe d’une voix monocorde. Ils ont une déficience dans les relations sociales où la franchise est de mise où l’interprétation est au premier plan.

La personne Asperger a besoin d’être encadré tout au long de la vie pour être le plus autonome et adaptée à la société (scolarité, professionnel, domicile). Cela arrive parfois, qu’une personne deviennent un génie dans un domaine de prédilection avec une relation aux autres perturbées.

C. L’accompagnement

Dans un premier temps, un médecin doit diagnostiquer le TSA le plus tôt possible sachant que c’est un trouble infantile. Les parents sont les premiers concernés afin de reconnaître des signes alerteurs.

En fonction de l’intensité du trouble et de ses caractéristiques propre à chacun (ses acquis et ses difficultés), la personne autisme est en institution ou est pris en charge dans des hôpitaux de jour.
L’accompagnement se réalise à travers :

  • les ateliers éducatifs : afin de développer chez la personne le sentiment de personne unique et de reconnaître les autres comme des personnes à part entière.
  • la scolarité : les activités pédagogiques sont adaptées à l’individu autiste et parfois lorsque la situation le permet, la personne intègre partiellement le système scolaire en milieu ouvert.
  • la rééducation : accès sur le psychomoteur et le langage.
  • la psychothérapie : c’est une thérapie individualisée.
  • l’accompagnement sanitaire et éducatif : afin dans les actes de la vie quotidienne.
  • le soutien aux aidants : afin de mieux comprendre le TSA, déculpabiliser et donner des outils afin de garder le lien familial.

Conclusion

Comment expliquer l’apparition dès l’enfance d’un Trouble du Spectre Autistique? Est-ce génétique, environnemental? Au regard d’un trouble neurologique accès sur le développement, certains pensent que le TSA apparait dès la naissance.

Comment maintenir l’autonomie d’une personne reconnu sous sa forme la plus forte : l’autisme de Kanner? Est-elle condamnée à vivre continuellement en institution? Existe t-il des traitements ou des interventions médicales pour palier à ce trouble neurologique?

Une personne ayant un syndrome d’Asperger, est t-il condamné à un repli sur soi suite à sa difficulté de compréhension dans ses relations relations? L’accompagnement est t-il seulement éducatif?

Comment accompagner les aidants, la famille? Quels sont les outils mis à disposition pour eux?

Se faire une place dans la société
avec un Trouble du Spectre Autistique,
s’arrête à la raison du Nouvel Ordre Mondial

Nunsuko, artiste Humaniste

Article publié le, 10/02/2021

Sources

https://www.autismeinfoservice.fr/informer/autisme/tsa

https://www.cairn.info/revue-perspectives-psy-2017-1-page-11.htm

http://www.autisme-france.fr/577_p_25361/le-syndrome-d-asperger.html

https://handicap.gouv.fr/autisme-et-troubles-du-neuro-developpement/la-strategie-2018-2022/qu-est-ce-que-l-autisme/article/autisme-definition-et-signes-d-alerte

Pour participer au contenu

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.