L’Union Reims (11/11/14)

Un clip dédié aux légionnaires

Un clip assez décalé, inspiré de la Légion étrangère, sort aujourd’hui, sur le site d’un artiste rémois exprime son ressenti sur la société.

Florent M. est rappeur. Laissez tombé les clichés : Florent n’a pas du tout le look que l’on s’attend à voir! Notre étonnement face à son allure “jeune cadre” le fait sourire. “Je travaille dans le médical. Et je suis un artiste en voie de professionnalisation.” Son pseudo, Nunsuko, signifie “le guerrier blanc” : “je suis assez proche des philosophies asiatiques.”lunion-legion

Mais pourquoi le rap? “C’est une musique de ma génération. C’est ce qui m’a influencé.” Il écrit ses textes, mais passe par des “beatmakers” pour le son et la technique. Ses sources d’inspirations?

“C’est revendicatif, dans le sens où ça dresse un constat négatif de la société. Je suis parti de mon expérience personnelle.”

Sur son site, il dresse un “panorama sociétal”, qui fait le point, avec un humour caricatural, sur la société actuelle, à travers “BNOM” (Bienvenue à bord du Nouvel Ordre Mondial), des clips vidéo, dans lequel il joue “Nunsu”, le personnage central. Pour son prochain titre, il parle de l’armée : “Et quitte à traiter ce thème, j’ai choisi le corps d’armée le plus beau et le plus fort : La Légion!”

Un chant de 1891

Exceptionnellement, il n’a pas écrit les textes : “J’utilise une reprise d’un chant officiel, “Aux légionnaires”, composé en 1891.” Le thème? “Un légionnaire recrute un jeune homme, qui subit l’entrainement, puis part au front et y tombe.”  Soucieux de qualité, il a fait appel à un réalisateur rémois qui a tourné les scènes dans différents lieux : monuments aux morts de Reims, cimetière allemand de Berru, Fort de Montbré…clip reims journal l'union reims interview artiste nunsuko rap La présentation du troisième clip du rappeur français nunsuko dans le journal l'union reims
Il a recruté des figurants, notamment la Team d’ Air Soft. “À l’opposé du film violent sur les armées, c’est un film tout en suggestion d’émotions. En tant que réalisateur, c’est mon point de vue personnel sur la Légion et l’armée. Pacifiste. je trouve regrettable que ce chant, écrit il y a un siècle, soit encore d’actualité.”

 

De notre correspondante, Françoise LAPEYRE

Publié sur : l’Amicale des Anciens de la Légion Étrangère de Montpellier et Environs aaleme-clip-nunsu

Tagués avec :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.