L’éducateur en MECS

Introduction

Une Maison d’Enfants à Caractère Social (MECS) est une structure qui accueille des mineurs dans le cadre de la protection de l’enfance (article 375 du code civil) et de la prévention de la délinquance (ordonnance n°45-174).
Son secteur est soit privé (géré par des associations ou des fondations, ex : Pep) ou public.

Une habilitation délivrée par le Conseil Général est nécessaire pour accueillir des mineurs relevant de l’ASE (Aide Sociale à l’Enfance) et pour les placements directs prononcés par le Juge des Enfants (Habilitation Justice). Le Département finance les MECS à travers la dotation et le prix de journée (150 euros par enfant par jour en 2012).

Trois dispositifs permettent l’accueil de mineurs dans une MECS :

  • Placement fermé direct. Le Juge évalue le caractère urgent de la situation et place l’enfant directement dans la structure.
    La révision de la mesure se fait tout les deux ans.
  • Placement fermé indirect. Le Juge confie l’enfant à l’ASE et c’est au Conseil Général de trouver une place dans une MECS (ou autre) en fonction des places disponibles.
    La révision de la mesure se fait tout les ans.
  • Assistance Éducative Administrative. C’est un placement ouvert (ne dort que quelques jours au sein du foyer) et provisoire sans aucune décision judiciaire. Elle prend forme suite à un accord entre l’ASE, la famille (ou responsables légaux) et le lieu d’accueil. Ce dispositif répond à une difficulté éducative passagère.
    La mesure a une durée de six mois maximum renouvelable.

À l’initiative des parents ou à la suite de signalements (voisins, famille proche, école) auprès de la Circonscription de la Solidarité Départementale (CSD) ou en appelant le 115, le placement intervient après une longue procédure dans des cas de :

  • violence familiale (maltraitance physique, sexuelle, psychologique)
  • isolement sur le territoire français d’un enfant étranger
  • troubles psychiatriques des responsables légaux
  • troubles du comportement de l’enfant
  • conduites addictives des parents
  • carences éducatives

L’établissement reçoit des enfants d’âge scolaire et pouvant aller jusqu’à 21 ans.
Dès sa majorité, l’adolescent est libre de retourner chez ses parents, prendre son indépendance ou de signer un Contrat Jeune Majeur (CJM) afin de bénéficier de l’accompagnement éducatif de la MECS. Si tel est son choix, il doit signer le CJM avec la Direction de l’Enfance et la Famille et l’établissement en stipulant ses projets de vie pour une durée d’un an maximum renouvelable jusqu’à ses 21 ans. Il sera alors autonome dans un des appartements appartenant à la structure.

La mission principale du travailleur social en MECS est axée sur l’accompagnement éducatif du public vers l’autonomie :

  1. Dans sa vie sociale et ses loisirs
  2. De son environnement et de sa personne
  3. Dans sa vie scolaire et son projet professionnel
  4. Dans la gestion de ses dépenses et de son budget

Disposant de critères et d’indicateurs non exhaustifs, l’outil ci-après permet à l’éducateur en MECS d’évaluer l’autonomie des adolescents et de mettre en place des objectifs de progrès. C’est un support pertinent lorsque l’éducateur fait un point-rencontre avec le référent ASE.

1/ L’autonomie dans sa vie sociale et ses loisirs

A. Objectif : Vivre avec les autres

Apprendre

  • Savoir coopérer avec les autres pour apprendre l’entraide
  • Savoir établir une relation basée sur la confiance avec l’adulte
  • Savoir vivre en collectivité dans le respect des règles et des autres

Faire avec

  • Établir de bonnes relations avec les personnes rencontrées au quotidien
  • Connaître les conséquences de ses actes (responsabilité civile, pénale)
  • Savoir solliciter des personnes ressources en cas de difficulté (psy)

Faire seul

  • Assumer la responsabilité de ses actes en toutes circonstances
B. Objectif : Bien utiliser son temps libre et de ses loisirs

Apprendre

  • Organiser son temps libre (activités, passe-temps)
  • Organiser tout ou partie de ses loisirs avec l’aide d’un adulte (sport, sorties)

Faire avec

  • Savoir anticiper ses demandes pour l’organisation de ses temps libres (organisation, déplacements)
  • Savoir choisir ses loisirs en fonction de ses besoins et de ses contraintes (horaires, coûts, déplacements)

Faire seul

  • Gérer l’organisation de son temps en sachant équilibrer le temps de travail et celui du loisir
  • Choisir ses fréquentations et ses sorties
C. Objectif : Vivre en société

Apprendre

  • Faire connaissance avec les lieux et l’utilité des différents services administratifs utiles à sa vie sociale (Mairie, Préfecture, Sécurité sociale) avec l’accompagnement d’un adulte
  • Prendre confiance en soi (faire des démarches accompagnées)

Faire avec

  • Faire seul (et/ou accompagné) une démarche administrative simple (CAF, bourses scolaires)
  • Se déplacer seul par divers moyens (train, bus, métro, lire un plan)

Faire seul

  • Etre capable de faire seul toutes les démarches administratives (déclaration d’impôt, inscription liste électorale)
  • Faire valoir ses droits (bailleur, employeur)
  • Savoir où trouver de l’aide et des conseils (services sociaux, internet)

2/ L’autonomie de son environnement et de sa personne

A. Objectif : Bien s’alimenter

Apprendre

  • Préparer un plat à partir de fiche cuisine
  • Tenir propre une cuisine, les ustensiles ainsi que la vaisselle utilisée
  • Savoir-faire les achats nécessaires à la confection d’un repas ou d’un plat

Faire avec

  • Savoir lire un étiquetage
  • Identifier et choisir les aliments (qualité, quantité, prix)
  • Préparer des repas complets et équilibrés pour une ou plusieurs personnes
  • Appliquer les règles de conservation des aliments et la bonne hygiène alimentaire (date limite de conservation)

Faire seul

  • Prendre en charge de façon permanente son alimentation
  • Recevoir des invités pour le repas
  • Équilibrer ses repas en fonction de ses goûts et de sa santé
B. Objectif : Entretenir correctement son lieu de vie

Apprendre

  • Entretenir sa chambre, la maintenir propre et rangée
  • Apprendre à se servir de l’électroménager (aspirateur)
  • Participer à une tâche collective (mettre la table, faire la vaisselle)
  • Identifier les différents produits ménagers indispensables dans un logement (utilité et précaution)

Faire avec

  • Maintenir son espace de vie en état de propreté et d’hygiène
  • Apprendre à investir, décorer, embellir son lieu de vie

Faire seul

  • Savoir faire une petite réparation courante (déboucher un évier)
  • Régler toutes les dépenses du logement (loyer, EDF, eau, téléphone)
  • Apprendre à faire les démarches liées au logement (allocation logement, assurance, impôt, ouverture de compteur)
C. Objectif : Être bien dans sa peau

Apprendre

  • Signaler un problème de santé (vue, dents)
  • Entretenir son habillement, faire des achats, tenir son inventaire à chaque saison
  • Avoir une hygiène de vie satisfaisante (repas suffisant, alimentation correcte, soin du corps, sommeil, contraception)

Faire avec

  • Effectuer une démarche de soin (prise de rdv)
  • S’informer contre les excès (tabac, alcool, drogue, médicaments)
  • Gérer son habillement seul (achat), utiliser un lave-linge, apprendre à repasser et ranger son linge

Faire seul

  • Gérer son rythme de vie (horaires de sortie)
  • Savoir adapter son habillement à la saison ou aux événements (rdv avec employeur)
  • Prendre en charge complètement une démarche de soin (médecin, pharmacien, sécurité sociale, employeur)

3/ L’autonomie dans sa vie scolaire et son projet professionnel

A. Objectif : Développer ses connaissances

 Apprendre

  • Savoir rechercher et utiliser les sources d’informations, de conseil et d’aide (enseignant, famille)
  • Développer sa curiosité (sorites, visites, lectures, choix de programmes TV)

Faire avec

  • Consacrer du temps pour améliorer et perfectionner ses compétences
  • Préparer ses examens dans les conditions de la réussite en adaptant son travail personnel
  • S’ouvrir aux possibilités de loisirs, de sport, de culture offerte dans le quartier, la ville, le village

Faire seul

  •  Être en mesure d’utiliser toutes les ressources et contacts extérieurs pour enrichir ses connaissances (relationnelles, pratiques ou autres)
B. Objectif : Savoir s’organiser

Apprendre

  • S’organiser dans son travail scolaire
  • Expérimenter le travail autonome
  • Demander de l’aide et des conseils

Faire avec

  • Répartir et équilibrer son temps de travail scolaire et les autres activités (tâches quotidiennes, loisirs)

Faire seul

  • Travailler pour préparer son avenir par une démarche volontaire et personnelle
C. Objectif : Construire son projet d’avenir

Apprendre

  • Connaître ses limites, ses goûts, ses compétences ou ses difficultés pour orienter ses choix

Faire avec

  • Multiplier les expériences (stages)
  • Rechercher la formation adaptée à ses besoins et à ses capacités
  • Découvrir le monde du travail (recherche d’un job d’été, faire un CV)

Faire seul

  • Consolider et perfectionner son choix professionnel
  • Poursuivre sa formation
  • Rechercher un emploi

4/ L’autonomie dans la gestion de ses dépenses et de son budget

A. Objectif : Gérer son budget

 Apprendre

  • Dépenser dans un cadre prévu avant et rendre compte de la dépense sur les sommes confiées
  • Suivre son budget (argent de poche, vêtements)

Faire avec

  • Apprendre à gérer son budget par étapes progressives (semaine, quinzaine, mensuel) et dans un cadre déterminé
  • Connaître les postes d’un budget en logement autonome
  • Savoir répartir ses dépenses en fonction de son budget

Faire seul

  • Gérer un budget global en sachant prévoir et répartir toutes ses dépenses en fonction de ses recettes
  • Faire des choix personnels dans ses dépenses en préservant ce qui est indispensable à sa vie quotidienne
B. Objectif : Gérer un compte bancaire

Apprendre

  • Apprendre à tenir un carnet de comptes avec l’aide des adultes

Faire avec

  • Ouvrir un compte courant dès la majorité
  • S’informer sur la gestion d’un compte bancaire
  • Apprendre à gérer ses comptes avec l’aide et les conseils de l’adulte et sous-contrôle

Faire seul

  • Gérer ses comptes de façon responsable
  • Apprendre à utiliser un chéquier et une carte bancaire sans découvert
C. Objectif : Savoir économiser

Apprendre

  • Apprendre le sens des dépenses différées (notion d’économie pour un projet plus éloigné)

Faire avec

  • Ouvrir un livret d’épargne
  • Savoir faire des choix adaptés entre l’indispensable et le superflu dans ses dépenses
  • Savoir gérer ses consommations personnelles (téléphone, tabac) en fonction de ses limites financières

Faire seul

    • Apprendre à prévoir et à gérer ses projets sur le moyen terme (plusieurs mois) et à long terme (un an et plus)

Conclusion

Le retour à domicile des enfants est l’objet de la politique de la protection de l’enfance. Hors, lorsque l’éducateur donne l’autorisation de faire un « essai à domicile », l’enfant revient de weekend régulièrement avec de la souffrance psychologique et parfois physique. Encadrer les rencontres parents-enfants est certes coûteux mais indispensable suivant les causes de placement. Dans certaines situations, les parents ne seront pas en capacité d’évoluer et de se stabiliser parce que le nombre de facteurs qui rentrent en compte sont conséquents et complexes (génétique, éducation, environnement, petite enfance, adolescence, relations amicales, habitudes, aptitudes, …). Ce qui pousse à interroger la politique de la protection de l’enfance.

Enfin le capitalisme, infiltré dans le social, pousse les dirigeants de MECS à mettre à disposition un nombre de chambres de plus en plus conséquent pour les mesures « Assistance Éducative Administrative » parce que son prix de journée est plus élevé qu’un placement fermé. Cela implique que les enfants réellement en danger à domicile, sont sur liste d’attente de placement, sans compter le nombre croissant de signalements, de structures qui ferment, de la diminution du personnel éducatif…

Les valeurs morales de
l’éducateur en MECS,
s’arrêtent à la raison du Nouvel Ordre Mondial

Article publié le, 21/04/2014

Sources

http://jojo.fi.free.fr/cours/educateur_specialise/role_educateur.pdf

http://www.aplb.fr/images/files/docs/news/22/be61dc9f95d24a970fba51f9fd06e85b.pdf/Projet-MECS-Tous-Vents-mars-2013.pdf

L’éducation et l’évolution des MECS : impact sur les pratiques éducatives

Tagués avec :
Un commentaire sur “L’éducateur en MECS
  1. germain dit :

    pour ton livre

Laisser un commentaire